RECEPTEUR BC348

Aujourd'hui je vous présente un récepteur ondes courtes bien connu des amateurs de matériel des surplus:

C'est le BC348

B wbc348

Il a été fabriqué dès 1940 par de nombreuses entreprises américaines il a équipé plusieurs avions militaires et civils!

 On va le retrouver  à bord du Boeing B-17 "Flying Fortress"

111821558

111821542 1

Il a été monté aussi sur le Boeing B-29

111821566 1

 

Ainsi que plus tard en 1949 sur le "super Constellation":

111781660

Construit à plus de 100.000 exemplaires ce récepteur s'est retrouvé bien plus tard chez les vendeurs de matériel de surplus et a fait le bonheur de beaucoup de passionnés d'ondes courtes.

Le BC348 a existé sous de nombreuses versions (identifiées par une lettre) qui diffèrent surtout par le jeu de tubes utilisé, les dates de fabrication et les bandes de réception:

Versions

Ce tableau ne concerne que les versions US, des versions françaises (jusqu'en 1957) et même russes ont été construites!

Dans sa version US la plus courante il reçoit:

1 bande de 200à 500Khz

et 5 bandes étalées entre 1,5 à 18Mhz

Modes de réception: AM et CW, Le "B.F.O" permet de recevoir les stations en B.L.U...

 

Dsc 283

Celui que je possède (photo ci-dessus) est un BC348-N en coffret rack, son poids est de 18Kg!

Son état apparent est très correct (pour son âge) car il est à l'heure actuelle difficile de trouver ce genre d'appareil à l'état d'origine!

Sa facade noire granitée très austère inspire un certain respect et une robustesse sans faille!

2 vis moletées sous les poignées permettent de défaire les fixations et l'appareil va pouvoir coulisser (sans jeu) hors de son coffret:

ADsc 0290

A part le coin arrière gauche (on va y revenir) l'appareil est plutôt bien rempli:

Au centre un mécanisme compliqué pour la sélection de gammes et la recherche des stations, tous les bobinages sont blindés, et on voit les rangées de tubes "métal" série militaire!

L'emplacement vide était destiné à recevoir un "Dynamotor" genre de génératrice à courant continu qui produisait la haute tension nécessaire au fonctionnement du récepteur:

En voici une photoDm28sm

Ce système était utilisé sur beaucoup d'appareils des surplus ...Hélas il était bruyant et nécessitait un entretien régulier: graissage, remplacement des charbons...etc.

Dsc 0293

Dessous, on retrouve les blindages des bobinages, un beau CV à 4 cages, le câblage est réalisé par des torons de fils!

Au centre un connecteur a été "recablé" c'est la prise d'alimentation du poste... Visiblement le faisceau qui allait à la platine du "Dynamotor" a été supprimée!

En théorie l'appareil se fixe sur un support qui assure la liaison avec les circuits d'alimentation et l'émetteur prévu pour fonctionner avec.

Ce support en voici la photo:

Ft154ybs

Il est quasiment introuvable et de toute manière nous serait pas d'une grande utilité!

On va s'intéresser maintenant à la façade du récepteur:

Facade bc348

En haut les deux poignées avec les vis de blocage dans le coffret, en bas à gauche 2 prises jack pour brancher des casques.

A coté une manette inverseur à 3 positions: au centre coupure de l'alimentation de l'appareil, à gauche "AVC" , à droite "MVC" correspondant à un contrôle de volume automatique ou manuel: "antifading" en anglais.

Tout à fait en haut la commande "CW osc" pour la mise en route de l'oscillateur de battement (BFO) pour l'écoute de la CW et la BLU, son réglage est à coté du bouton de volume "increase vol" et il est marqué: "Beat Fréq".

Le dernier bouton du coté gauche est marqué "Crystal on/off" et correspond à un filtre à quartz pouvant être activé en cas de réception brouillée ou difficile.

Au centre sous le cadran un commutateur en forme de "soleil" c'est le commutateur de gammes: la gamme de fréquence en fonction est affichée juste au dessus en bas de la fenêtre sur un volet tournant:Bc348 4

Sur la partie haute du cadran, une échelle graduée est commandée par le bouton "Tuning":

Cela permet un accord très précis sur la station à écouter. Seul reproche pour parcourir le tronçon de bande il faut faire presque une centaine de tours avec le bouton...

Sur le coté droit le bouton "dial light" sert à faire varier l'éclairage du cadran et en bas à droite se trouvent les bornes de connexion antenne et terre.

Comme on peux le constater tout cela est très simple et permet une prise en main rapide de l'appareil.

Intérieurement l'appareil comporte 8 tubes américains.

Suivant les modèles, différents jeux de tubes ont été montés, sur le mien un BC348-N c'est la série référencée "DDD":

Serie ddd tubes

A part (peut-être) la 6SR7 ces tubes sont encore relativement courants!

L'appareil est prévu pour fonctionner sur les batteries ou génératrices de bord qui étalent en 24 à 28V

Les tubes étant chauffés en 6V un groupement des filaments série-parallèle a été nécessaire pour leur alimentation...

Le dynamotor lui, transformait le 24V en 240V continu, suivi d'un filtrage énergique: il permettait d'alimenter les tubes en haute tension.

L'arrivée du 24V était commandée par le commutateur à 3 positions placé en façade suivi d'un fusible de protection.

Dans la prise type "Jones" à 8 contacts placée à l'arrière on trouve l'arrivée du 24v mais aussi une commande allant vers l'émetteur qui fonctionnais avec afin de couper la réception durant les périodes d'émission, on y trouve aussi la sortie "audio" pour brancher un casque ou haut-parleur extérieur: ce haut-parleur sera en haute impédance, la sortie ne pouvant être qu'en 600 ou 4000 ohms suivant le câblage du transformateur interne.Fiche arriere

Voici maintenant un ensemble (émetteur+récepteur) fréquemment utilisé (on le verra aussi avec d'autres émetteurs comme le BC375).111834135

Sur la photo: l'émetteur est un "ART13" Collins pouvant sortir près de 100watts!

Le BC348 a séduit beaucoup de radioamateurs (et amateurs de radio) et nombreux sont ceux qui ont cherché des solutions pour le faire fonctionner sur secteur et y apporter également des modifications (plus ou moins réussies)

Dans une seconde partie on va donc s'intéresser au coté technique et aux solutions à apporter pour utiliser de nos jours cet "ancêtre de 80 ans!

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Les modifications nécessaires pour utiliser le BC348 sur secteur en station fixe

 

Sur ce site il y a l'essentiel des documents à télécharger (en anglais):

http://www.jamminpower.com/main/bc348.html

En premier l'alimenter sur secteur:

Des firmes américaines se sont intéressées au problème en particulier "Hallicrafters" qui a conçu une alimentation spéciale pour le BC348 et qui se monte à la place du Dynamotor.

Voici cette alim connue sous la référence EP298

Hallicrafters ep 298 1On reconnait la plaque en alu avec les 4 trous de fixation!

Son schéma est très simple:

Ep298 ps

Elle utilise comme redresseur un tube 5Y3GT.

Plusieurs remarques:

la tension filament de 28v est fournie sous une intensité de 1A ce qui est très juste car la consommation des tubes est de 0,95A

Le tube redresseur chauffe beaucoup et dans le coffret fermé du récepteur l'augmentation de température sera assez importante...

De ce fait cette alim a été très peu utilisée car elle provoquait des dérives en fréquence et en plus le filtrage assez "léger" produisait une "ronfle" dans la partie BF.

Sur certains sites US on parle d'alimentations montées par les fabricants du poste, mais rien ne le confirme!

La solution fiable sera la construction d'une alimentation dans un boîtier extérieur et relié au récepteur par la prise arrière.

Dans ce cas de nombreux amateurs ont modifié le chauffage des tubes (en 24v) pour du 6,3V plus courant.

Cette modification est décrite dans plusieurs articles , elle se résume en deux schémas:

Fil

Les parties en pointillé sont rajoutées , les "X" indiquent les coupures de circuit.

Coté câblage cela donne ça:

Cablage filaments bc348 1

 

(click pour agrandir!)

Il est toutefois conseillé de chauffer les tubes en courant continu: la réalisation d'une alimentation de 6V 3A est facile avec un régulateur à circuit intégré!

Pour la haute tension de 240V de nombreux schémas d'alimentation ont été conçus, par exemple celui-ci avec 2 selfs de filtrage en série qui se branche sur le connecteur du Dynamotor:

Acpwrsupply

L'essentiel est de fournir environ 240V sous 0,06A .

Avec des composants modernes il est facile de réaliser cette alimentation...

Sa place idéale sera dans le boitier du haut-parleur ce qui nous amène au chapitre suivant:

 

Le branchement d'un haut-parleur:

Le BC348 est prévu pour l'écoute au casque, et deux impédances peuvent être sélectionnées par branchement des fils sur le transfo de sortie:

600 ohms ou 4000 ohms

La sortie se trouve dans les prises jack en facade et également sur deux plots de la prise "jones" à 8 contacts située derrière le récepteur.

On a souvent utilisé avec ce poste le haut-parleur des surplus type "LS3" car il intègre un transformateur pour une sortie en haute impédance:

Ls 3 old frontLs 3 old trafo

Bien que l'adaptation ne soit pas parfaite ( 8K au lieu de 4K) il permettait d'obtenir un niveau de réception très correct dans un environnement calme!

Pour ma part je pense que la solution est de monter dans le coffret un transformateur de sortie de poste à lampes: en choisir un avec un primaire entre 4000 et 5000 Ohms!

 

Adjonction d'un S-mètre:

Cette modification est particulièrement facile sur le BC348 car nous disposons dans la fiche "jones" à 8 contact d'une commande "muting" destinée a couper le récepteur durant les périodes d'émission.

J'ai pris la modif dans le "radio-plans spécial surplus de 1965" et vous en livre les détails:

Smetre article rp ssLe branchement se fait entre les broches 2 et 6 de la prise et le galvanomètre sera monté dans un boitier posé sur le récepteur.

Les plus "bricoleurs" l'intégreront dans le coffret contenant déjà l'alimentation et le haut-parleur.

On évitera un montage hasardeux dans la façade du récepteur comme ici:Bc348 vumetreLe résultat étant particulièrement moche et destructeur!

Voilà les principales modifs à effectuer sur ce récepteur pour une exploitation en station fixe et celà dans les meilleures conditions!

 

Pour la rédaction de ces articles j'ai traduit et parcouru de nombreux sites Web et les modifications sur cet appareil ont été nombreuses:

Sur la photo ci-dessus on voit qu'en plus du galvanomètre "l'amateur" a rajouté un interrupteur et une prise antenne coaxiale!

Mais certains sont allés plus loin:

Bc 348 qSur celui-ci de nombreux boutons (modernes) ont poussé....Ce qui pour un appareil de 1940 n'est pas beau du tout!

J'ai masqué l'indicatif du "radioamateur' qui était collé en grosses lettres blanches sur la façade!

Un dernier pour finir:

Dsc 145

Celui-là il a « revu » la facade avec des boutons en alu, un « RF gain » rajouté entre les boutons BFO et Gain BF et un beau galva gradué en « knots »??
=> pour info le « knots » ou noeud en français est une unité de mesure de la vitesse utilisée en navigation maritime et aérienne.

Pour ma part j'ai la chance de posséder un BC348 qui a sa façade à l'état d'origine:

Facade bc348 1

et les seules modifications que j'envisage seront dans un boîtier externe...

Crédit photos: Photos perso + photos issues du net et provenant de nombreux sites américains (radio boulevard, Collins...etc) et quelques autres sites de radioamateurs.

---------------------------------------------------------------------------------------

Commentaires (10)

RICAUD
  • 1. RICAUD | 17/12/2019
Bonjour
Sur la photo tirée du site Collins , le bombardier est un Lancaster , en fait les ART13 ont été homologués par l’US air force fin 42 début 43 et il semble bien qu’ils n’aient jamais été montés sur des B17
Cordialement f6cer
radio-man64
  • radio-man64 | 17/12/2019
bjr, mes propos restent au conditionnel car il est tres difficile de dire avec certitude qui a monté quoi et sur quel appareil, les infos données ne se recoupent pas toujours! De toute manière ce n'est pas tres important, pour la beauté de l'appareil j'ai remis la photo du B29 car le BC348 a bien ete monté lui sur tous ces avions! cdt domi
strianese
  • 2. strianese | 15/12/2019
salut Domi
je ne pense pas que ART 13 sorte une puissance
HF de 400 watt je possède cet appareil depuis les
année 75 il sort un max de 125 watt HF d’après les appareils
connecté ,je l'ai toujours en ma possession ont ma dérobé l'alim
stocké dans le garage ,
omale 13 jean luc
radio-man64
  • radio-man64 | 15/12/2019
bjr, Les sources ne sont pas toujours tres fiables! J'ai rectifié les erreurs Merci de me les avoir signalées... cdt domi
LEMAIRE René Edouard
  • 3. LEMAIRE René Edouard | 15/12/2019
Bonjour, je me permet de vous signaler que vous parlez de Boeing B17 mais la photo présente un B19.Salutations.René.
RICAUD
  • 4. RICAUD | 15/12/2019
Bonjour
Bravo pour la description de ce vénérable récepteur , quelques détails :
la super-forteresse volante en début d’article est un B29
Dans les forteresses volantes B17 le BC348 était associé a un émetteur plus ancien : le BC191
L’ART13 est un émetteur de 100W qui est apparu plus tard
radio-man64
  • radio-man64 | 15/12/2019
bjr, Les sources ne sont pas toujours tres fiables! J'ai rectifié les erreurs Merci de me les avoir signalées... cdt domi
radio-man64
  • radio-man64 | 15/12/2019
bjr, Les sources ne sont pas toujours tres fiables! J'ai rectifié les erreurs Merci de me les avoir signalées... cdt domi
Pascal
  • 5. Pascal | 15/12/2019
Bonjour. Quelques erreurs dans votre article sur le BC-348. J'utilise ce récepteur dans sa version BC-348-O. Le modèle avec les tubes à 'cornes'. L'avion présenté est un B-29 et non un B-17. Pas grave.
A une époque j'utilisais aussi l'AN/ART-13. Il sortais une centaine de Watts, parfois un peu plus selon la fréquence utilisée, mais jamais 400 Watts !!!
J'utilise toujours ce BC-348-O pour faire de l'écoute sur les GO et en OC.
radio-man64
  • radio-man64 | 15/12/2019
bjr, Les sources ne sont pas toujours tres fiables! J'ai rectifié les erreurs Merci de me les avoir signalées... cdt domi

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 20/12/2019