Le "WESTECTOR" ancêtre de la diode

La première fois que j'ai découvert ce curieux composant c'est lors du dépannage d'un poste "Pathé53"

Monté derrière le dernier transformateur FI il assurais la fonction de "Détection":Imgp5848Il est vissé sur le châssis et comporte 3 cosses de connection:Pathe5305

536778 original

Voici la reproduction de la pub du fabricant!

J'ai essayé d'en savoir plus et c'est un article dans une revue anglaise qui m'a révélé son histoire...

J'en ai effectué une traduction:

Redresseurs métalliques Westector

L'histoire des redresseurs de type métal/oxyde produits commercialement a commencé officiellement en 1928 et s'est poursuivie jusqu'à ce que les redresseurs à semi-conducteurs plus familiers les aient évincés dans les années 1960. Ils ont été utilisés dans les équipements de communication pour la détection, les applications de contrôle automatique du volume, la suppression du bruit et l'écrêtage, et dans les unités d'alimentation pour les récepteurs de radio et de télévision et les chargeurs de batterie.

Les premiers Westectors sont apparus en 1933. À un peu plus d'un pouce de long (env 3cm) et évalué à 25 piv, 0.1mA et 5MHz, le W6 a été utilisé dans les équipements fabriqués pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il y avait cinq types de Westector en 1938 comme suit: -
W4 demi-onde, 24v crête à crête 0.25mA
W6 demi-onde, 36v crête à crête 0.28mA
WX6 demi-onde, 36v crête à crête 0.12mA
WM24 pleine onde, 24v de chaque côté à 0.5mA
WM26 pleine onde, 36v de chaque côté à 0.5mA



Westector wm24Les redresseurs de métal/oxyde rencontrés dans l'immédiat après-guerre, disons vers 1950, étaient du sélénium et de l'oxyde de cuivre pour les faibles signaux.

Il a existé  des types plus gros pour la charge de la batterie. En concurrence avec les redresseurs en métal/oxyde après cette date étaient les premiers redresseurs à semi-conducteurs.

Par exemple, des types de germanium ont été bientôt disponibles pour des applications de redresseur de courant faible à tension relativement faible .Certains types à base de silicium, connus sous le nom de "valves à cristal", ont été utilisés par exemple dans les systèmes à guides d'ondes où ils étaient bons pour plus de 30 GHz. Ces types sont apparus, en raison d'un besoin criant (radar de défense), à ​​partir de la découverte de la jonction PN en 1940.

Les redresseurs métalliques ont cependant trouvé leur terrain dans les applications HT, jusqu'à 17kV, et dans les applications HT en alternance complète. En 1960, la gamme de ces redresseurs avait atteint son apogée puis avait fortement décliné à mesure que les dispositifs à semi-conducteurs en silicium s'amélioraient et devenaient de moins en moins chers et plus efficaces.

Bien que les dispositifs à semi-conducteurs fussent certainement réalisables beaucoup plus tôt, leur développement pour les marchés grand public a mis du temps tandis que les techniques de raffinement du silicium et du germanium à des puretés acceptables étaient perfectionnées.Westector 50962 wireless set no19 360 d9032eca1cfdca45b3513025f89ac863
Curieusement, bien que le redresseur de métal/oxyde fût disponible avant 1930, il n'est jamais vraiment devenu assez populaire pour éliminer les lampes redresseuses qui étaient encore utilisées dans la plupart des applications HT et de détection jusqu'à la fin de l'ère de la télévision mécanique.

Bien que certains fabricants aient utilisé le redresseur de métal/oxyde, par exemple Lotus, Eddystone et Grundig, leur application la plus courante restait dans les chargeurs de batteries, les éliminateurs de batteries et dans les multimètres pour fournir des gammes AC.

Dans les ensembles AC / DC, je suppose qu'il était préférable d'utiliser une valve de redressement avec son besoin de chauffage que de gaspiller la puissance dans une résistance de ballast.

On voit que l'utilisation de ces composants a duré près de 20 ans.

Certains l'on même utilisé pour remplacer un détecteur à galène, procurant ainsi une réception beaucoup plus stable:

402 oud 04402 oud 05

Quand à leur fabrication elle est très simple :

Wx6 1

A l'intérieur du tube des pastilles métalliques recouvertes d'oxyde de cuivre sont maintenues en pression par un petit ressort, le tout fermé à chaque bout par un bouchon vissé.

Voilà encore un exemple d'une technologie d'un autre âge!

Hélas ces composants vieillissent mal et seront avantageusement remplacés par des diodes à semi-conducteurs.

Crédit photos:photos perso + photos du net: recherche google images,  merci à tous les contributeurs!

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 26/01/2018